La danse basque

 

 

 

Toujours hautes en couleurs, les fêtes au pays basque sont un cadre privilégié à la mise en scène des danses. Elles sont un élément fondamental de la culture basque : véritable mode d'expression sociale, il en existe une grande variété. Évoquons les plus célèbres.

 

Le Saut basque, ne consiste pas à sauter comme son nom l'indique. Il s'agit d'exécuter une douzaine de pas sur une trame rythmique enlevée. Plusieurs variantes de cette danse existe, au grès des villages et des provinces.

 

 

Les danses des Kaskarot sont d'origines Labourdines. Elles sont toujours costumées. Le danseur ou la danseuse porte une chemise blanche nouée au col par un ruban de soie de couleur, avec un pantalon de toile blanche décoré de ruban et de grelot, de même que les chaussures.

 

 

L'Ezpata Dantza est une danse d'origine guerrière simulant des luttes. Elle se danse avec des épées.

Le Fandango est, à l'origine, une danse espagnole. C'est une danse légère qui sert à clôturer les représentations populaires.